• blues blues tu m'attires

    Il y a des associations qui sont divines, que j'aime ces Blues, voir ces gens donner ce qu'ils ont dans les tripes me donne la chaire de poule

     

     

     

     

     

     

    des souffrances qui surgissent, celles de peuples entiers réprimés, et c'est bien souvent ceux dont l'on pense le moins qui sont le plus réprimés , que de surprises dès que l'on gratte la petite sous-couche très superficielle, (ce qui brille). Expatriés ou abandonnés de force ces souffrances peuvent que ressortir générations après générations, et c'est pas fini avec tous ces   couillons ricains et autres grands exploiteur exterminateur , hi! toujours au nom de la liberté, de la démocratie, voir de dieu, heureusement que certains savent exprimer leurs souffrances en musique.

     

     

     

     

    Un peuple libre et un peuple qui s'exprime, pas au travers ces bombes, mais avec ces doutes ces peurs, ces souffrances. Une grande pensée à tous ceux que les bombes détruisent.. Et dire que certains d'entre nous travaillent ou ont travaillés de prés ou de loin  pour ces fabricants de  bombes.... Comment es ce possible une telle chose ? Hi! Même mieux nous les Français on les fabriquent pour les prendre en pleines gueules trés prochainememt,...hi!..magnifique ces morceaux j'adore::::::::   

    « Encore les Fautes, la culture et ensuite?le doute est une force qui permet de reconquirir chaque jour son amour »
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 06:03
    Ah Jeff,

    Que tu as raison et allons plus loin. As-tu entendu les ricains demander pardon pour le plus grand génocide au monde celui contre les amérindiens.
    Les Australiens ont demandé pardon, les Canadiens ont demandé pardon aux enfants amérindiens et les si grands petits ricains on va attendre sagement...les donneurs de leçons ne sont pas ceux qu'on pense. Cela donne le blues...
    En passant :
    http://www.youtube.com/watch?v=zSIF3ycuXlA
    Bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter